Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 S.D.I., Agence immobilière PAMIERS 09100

L'actualité de CENTURY 21 S.D.I.

C TENDANCE

Publiée le 20/06/2016

Agrandir sa maison.

 

Aujourd'hui nos vies sont de plus en plus changeantes... Mariage, enfants, séparation puis parfois remariage et familles recomposées...   

Que faire quand la maison devient étroite ? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours dans le but de mieux vous informer, nous avons interrogé un spécialiste en la matière, Monsieur Lalouh de Concept et Réalisation Projet Immobilier, qui a bien voulu nous éclairer sur le sujet. 

 

 

Quelles sont les différentes solutions pour agrandir son bien ?

Aujourd'hui, pour augmenter la surface habitable de son bien, il existe 3 solutions :

 - La première et la moins efficace, consiste à abattre des cloisons, murs ou plancher dans le volume de l'habitation pour gagner de l'espace ou des volumes (technique utilisée pour agrandir des pièces, leur donner du volume ou de la clarté). On peut aussi effectuer des percements sur les murs extérieurs afin de créer des ouvertures ou d'agrandir des existantes.

Cette technique n'augmente pas à proprement dit la surface du bien, mais vient l'améliorer.

 

 - La deuxième consiste à procéder à un agrandissement, on parle alors d'extension, il faut alors s'assurer de certaines conditions :

     - Droit de l'urbanisme (limites de propriétés, COS maximal autorisé ect)

     - Faisabilité technique du projet (topographie du terrain, raccordements structurels, électriques, plomberie, évacuation ect)

     - Contraintes des accès au chantiers, coordination des travaux, vie des occupants lors des travaux et de leurs désagréments 

     - Selon la surface existante et la surface souhaitée pour le projet d'extension, un ratio est établi afin de savoir si on doit appliquer la RT 2012 ou non, en découle alors cahier des charges lié à la RT 2012, de la même façon les taux d'imposition de TVA sont pondérés en fonction de ce ratio, enfin un permis de construire devra être établi.

 - La troisième est la surélévation, dans les grandes lignes, ce sont les même éléments que pour une extension, sauf que cette dernière est utilisée en zone très urbanisée ou quand la superficie du terrain ou le COS ne permette pas d'agrandissement. On peut alors par ce biais augmenter la sur face de sa maison en la surélevant. Pour donner une image, on parle d'extension verticale que l'on oppose à une extension horizontale.

 

Pouvez-vous me donner les avantages et inconvénients de chacunes d’elles ?

Les inconvénients ont été cités précédemment, les avantages eux peuvent être nombreux :

 - Optimisation du bien (Le coût du terrain n'est pas à supporter par le propriétaire).

 - Confort et modernité des nouveaux matériaux 

 - Esthétique, "le mariage" de l'ancien et du neuf, peuvent donner de très beau projet 

 

Qu’elle est la plus adaptée au petits budgets ? la plus simple ?

Il n'y a pas vraiment de règles en l'espèce, chaque projet est spécifique et doit être étudié

 

Et une extension bois sur une maison traditionnelle,  c’est possible ?

Bien-sûr, cela ce fait même régulièrement, l'ossature bois s'inscrit parfaitement dans les projets écologiquement responsable, il permet parfois de faciliter la construction de l'extension, quand des contraintes d'accès, de structures, de reprises de charges existent.

De plus aujourd'hui, à partir d'une structure bois on peut utiliser différentes finitions à l'extérieur (bardage bois, bardages modernes colorés de type aluminium ou autres, enfin on pourrait même appliquer un enduit comme pour une maison traditionnelle)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faire une extension … est ce dangereux pour la structure principale ?  et les fondations ?

En règle générale, ce sont des paramètres qui sont pris en considération par les professionnels du bâtiment, en fonction de l'existant et de ses contraintes, des techniques de constructions adaptées sont proposées aux porteurs de projets

 

Quelles sont les démarchent administrative à effectuer ?

Voir avec le service de l'urbanisme les contraintes liées au PLU, POS, éventuellement aux ABF

 

Est qu’aujourd’hui une extension est obligatoirement soumise au RT 2012 comme une construction neuve ?

C'est un peu complexe, mais depuis peu, un décret vient simplifeir les choses (cf lien ci dessous)

 

http://www.e-rt2012.fr/modifications-ajustements-rt2012-au-1er-janvier-2015/

 

Quels sont les pièges à éviter ?

Il faut absolument penser le projet dans sa globalité et considérer tous les points cités dans cet échange, le danger serait de ne pas mettre en corrélation la partie "projet" dans sa globalité (même si elle n'est pas réalisée d'un seul trait, elle aura été pensée et surtout prévue) et la partie "existant" car les 2 sont indissociables 

 

Un conseil particulier monsieur Lalouh ?

        En cas de projets venez nous voir....

 

 

 

 

 

Notre actualité