Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 S.D.I., Agence immobilière PAMIERS 09100

L'actualité de CENTURY 21 S.D.I.

C les beaux jours au jardin

Publiée le 14/04/2016

Avec le retour des beaux jours nous avons tous envie de ressortir pour profiter de nos exterieurs et prendre soin de nos jardins en pleine effervescence. 

 

Mais comment améliorer l'aménagement de cet espace ? 

 

Votre agence Century21

a préparé pour vous quelques astuces ...

 

 

 DIVISER  ET VARIER LES NIVEAUX

 

Compartimentez le jardin avec des haies, des massifs d’arbustes ou des claustras.Ces séparations délimitent des espaces accueillant des compositions florales variées, et des ornements de styles différents créent un jardin aux multiples facettes.

Le coin repas, l’espace farniente ou le jardin d’enfants …

 

Pour cela, profitez du relief existant ou créez des niveaux (avec l’aide de murets en moellons ou en rondin) animent le jardin et produisent une impression d’espace.

 

En effet, un promontoire offre de belles vues sur l’ensemble du jardin et, peut-être, sur le paysage environnant. À l’inverse, réaliser une aire en retrait d’une trentaine de centimètres par rapport au niveau d’origine du sol crée un refuge offrant une immersion totale dans l’intimité du jardin. 

 

 

 

 

SOIGNER LA MISE EN LUMIÈRE

 

Prolongeant l’habitation, un jardin est, durant la belle saison, une véritable pièce supplémentaire dont il faut peaufiner l’atmosphère, à commencer par l’éclairage. Illuminez et sécurisez les zones fréquentées comme le coin repas ou les allées. Mais n’oubliez pas que les massifs, les objets décoratifs ou les arbres remarquables méritent, eux aussi, une mise en lumière à l’aide de spots discrets encastrés dans le sol, par exemple.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AMÉLIORER LE SOL

 

Lors de travaux de construction ou de rénovation, le sol jardin est fortement sollicité pour entreposer des matériaux et stocker des gravats. Il en résulte un tassement et une asphyxie de la terre qu’il faut impérativement améliorer avant toute plantation.Commencez par éliminer les gravats, puis décompactez le sol en profondeur sans le retourner, avec une bêche à deux manches. Il faut ensuite apporter de la matière organique (compost, fumier) régulièrement, afin d’assouplir la texture du sol et d’augmenter sa teneur en humus, pour offrir aux végétaux un substrat nourricier, base d’une plantation réussie.

 

S’ABRITER DES VUES PLONGEANTES ET SE PROTÉGER DES VIS-À-VIS

Les vues plongeantes sont l’un des désagréments les plus gênants, si votre jardin se situe en ville, pour réduire cet inconvénient et créer des coins abrités des regards, n’hésitez pas à implanter des pergolas, tonnelles et gloriettes recouvertes de canisses, de toile à ombrer ou de plantes grimpantes bien couvrantes : ici une glycine.

Un houblon doré ou encore un jasmin étoilé feront aussi l’affaire.Si vous ne pouvez poser des solutions fixes il existe des solutions légères et mobiles, telles que les parasols ou vélums offrant une protection visuelle facile à déplacer. 

 

Pour occulter les vues indiscrètes provenant des bâtiments voisins, disposez des rideaux de végétation.

Plantez des arbustes à croissance modérée. Choisissez des caducs : érable du Japon, aulne ‘Raywood’, cerisier d’ornement, févier d’Amérique, à la silhouette évasée ; robinier, érable et catalpa boules, formant une boule compacte ; mûrier platane, poussant en plateau ; charme et tilleul, qui supportent la taille en rideau.

 

Ajoutez des persistants : chêne vert, laurier-sauce, magnolia à grandes fleurs ne dépassant pas 5 à 6 m de haut afin d’obtenir, toute l’année, une verdure dense et opaque. Contenez-les par une taille préservant les branches verticales.

 

 

LE JARDIN COMME SOLUTION ANTIBRUIT

 

Pour s’affranchir des bruits et se protéger des nuisances sonores, optez pour des essences à feuillage persistant (if en haie taillée, laurier-tin, laurier-cerise, osmanthe, laurier du Portugal), les plus appropriées pour créer un écran phonique épais et performant (minimum 50 à 60 cm).Planté du côté de la source de bruit, ce rideau d’arbustes peut être doublé d’une palissade en bois ou en brande de bruyère fixée sur la clôture.

Novateurs et peu encombrants, les modules plantés à fixer sur un support – de type mur végétal – composent des parois antibruit très efficaces et décoratives

 

Voilà il ne vous reste plus qu'à sortir pelles, brouettes et rateaux...

Pour faire de votre jardin votre petit paradis sur terre ...

 

Notre actualité